Seigneur-Croc



Sarasin
23 septembre 2011

Sarasin :

L’éclat de la nuit

Intelligence : 9

Endurance : 7

Force : 7

Magie : Ø

Vitesse : 10

Précision : 9

Volonté : 6

Equilibre : Sarasin est un combattant équilibré ayant juste une lacune en force, dont il se passe sans effort.

Profil : Meilleur ami espiègle du héros, souvent fourbe, mais jamais cruel.

Personnalité : Borné, il reste bien plus logique que le Seigneur-Croc. Animé par un rejet constant de l’autorité, il jongle sans s’en rendre compte entre le tutoiement et le vouvoiement en s’adressant à l’empereur. Il cherche constamment à accomplir des faits d’armes irréalisable par d’autre pour se couvrir de gloire. Il ne tuera pas celui qui ne lui rapportera pas de gloire mas n’hésitera pas à supprimer un obstacle au lieu de l’éviter. Il est un maître absolu en anatomie, expert en chirurgie. Il peut remettre debout un paraplégique en utilisant ses dagues. Il peut planter des aiguilles dans la nuque pour stopper la douleur ou pour l’amplifier, il anesthésie ainsi sans anesthésie ceux qu’il soigne. Il se considère comme l’égal du Seigneur-Croc, mais n’a pas la prétention d’être à son niveau. Bon ami, rieur, amical, il ne loupera jamais une occasion de jouer un mauvais tour à quelqu’un. Mais s’il s’agissait d’un problème d’importance majeure, on peut compter sur lui. C’est un obsédé voyeur et il ne le cache pas. Il sait cependant s’arrêter quand il en fait trop. Mais derrière cette attitude puérile, une intelligence et une perspicacité à toutes épreuves se terrent. Il peut percer la faille de la technique de l’adversaire en quelques secondes, comprendre la personnalité de son interlocuteur en quelques paroles, fait des liens entre les évènements avec faciliter. Sa vivacité d’esprit fait de lui un assassin parfait et un maître tacticien. Il réfléchit si vite que ça tient du génie.

Armement : Sarasin ne se bat qu’avec des dagues ou des épées à une main. Il est ambidextre.

Compétence : Sa vanité n’a d’égal que sa vitesse. Rapide, il n’en demeure pas moins fort et endurant. Il n’hésite pas à faire des coups bas et lutte pour gagner. Il peut tuer quelqu’un avec une discrétion suffisante pour tuer un homme en pleine rue sans qu’on le voie, mais il préfère foncer dans le tas, tuer sa cible et s’enfuir. Il a la capacité de déchirer la nuit. Cette compétence mérite d’être clarifiée : Cela consiste à faire une brèche dans l’ombre et à s’y engouffrer pour ressortir par une autre brèche qui se créera automatiquement après que la première se referme. Cela ressemble à de la téléportation, mais ce n’est ni instantané, ni à grande portée, et la zone de réapparition doit aussi être à l’ombre, ce qui limite sa mobilité. Son expertise en anatomie lui permet de frapper à coup sûr n’importe quel organe. Comme tout assassin, il est basé sur la précision et la vitesse plutôt que la force. Ses assauts sont court et espacé dans le temps, mais destructeur. A la moindre faille, il frappera sans relâche jusqu’à qu’il l’exploite à son maximum.

Histoire : Assassin chasseur de prime et traqueur de gloire. Plus d’information dans « Le destin d’un assassin ».

Type : Assassin suppresseur

Combat : Monocible unique terrestre, combat rapproché acharné

Attaque : Physique de précision, vitesse

Création du personnage : Sarasin vient de World of Warcraft… C’est mon personnage. Voleur. J’aimais le style de combat du voleur, mais ça a fait place à son caractère déjanté. Son attitude puérile me faisait tant rire que j’ai approfondit le personnage presque autant que le Seigneur-Croc, peut-être même plus ! Dans mon esprit, je le visualise avec un bandeau défia… Car j’en portais un avec mon personnage, et quand je l’ai enlever : « Horreur ! Il est moche mon perso ! ». Voyez ? Sinon, il a des vêtements proches de l’armure défias (Je me suis vraiment inspiré de ça) mais je m’en suis émancipé.

Principale qualité : Perspicacité

Principal défaut : Casse-pied

 

Détails :

Taile : 1m70

Poids : 70kg

Cicatrice, tatouage, ou autre : Aucun

Carrure : Moyenne

 

« Il faut que les gens apprennent à différencier un meurtrier d’un héros. »

De Sarasin

Réagissez

Visite jusqu'à ce jour